Sélectionner une page

Stage La Londe – Mardi

par 26 Avr, 2016Blog0 commentaires

Purée que le réveil est dur. Les jambes me rappellent la sortie vélo d’hier ! C’est presque grâce-matinée ce matin… 7h30. J’arrive au petit déj la tête dans le c** comme on dit. Les mollets tirent forts et les  cuisses sont bien courbaturées. Gros petit déj, ce matin c’est piscine à Hyères. Je suis déjà fatigué. Seul je n’y irais pas, mais là le groupe me tire et c’est ce qu’il me manque. Faut vraiment que j’arrête de m’entrainer seul. Ce qui me rassure c’est qu’on est tous enfariné. 8h30, je remonte me préparer, maillot, lunettes, plaquettes, pull-boy. En voiture. Sabrine fait sa blonde avec la ceinture de sécurité, pas moyen de l’accrocher, par contre le détecteur de poids lui fonctionne bien J. On arrive au centre aquatique, ce n’est pas la piscine de St-Cyr ! Je n’ai même pas réussi à trouver le bassin du premier coup malgré les panneaux. Dehors il fait encore frais avec le vent, mais dans le bassin chauffé c’est top, mais je ne suis pas là pour patauger dans le petit bain. On fait 2 groupe, 1 technique, 1 volume. Je me mets dans celui volume histoire de rattraper mon retard au compteur. C’est parti pour 2x4x100m 4 nages… même en pap ??? Bon, j’ai l’autorisation de faire que la moitié du bassin en pap, mais j’aurais quand même bcp de mal à faire les 8x25m. J’ai déjà mal aux bras. On enchaine avec 10x100m en pyramide, allure 1500m jusqu’à bloc puis on redescend ! J’apprécie vraiment le bassin de 50m je n’ai pas du tout l’habitude, c’est moins monotone.

L’eau est presque trop chaude pour l’entrainement mais je vais pas me plaindre, il manquerais plus que ça et ça change du 15°C en mer J. Le coach me reprend 2-3 fois sur ma respiration et mon gainage. Eh oui je nage en 2 temps, trop de mal en 3, je m’asphyxie. Côté gainage je fais un peu l’anguille, pas très efficient. Bref, je suis aussi là pour apprendre. Je me concentre malgré la fatigue et les bras lourds. Ensuite, on enchaine avec 1000m avec pull-boy et plaquettes. Comment dire… Et quand on a plus de bras, on fait comment avec les plaquettes ??? « Tu te démerdes, faut y aller » bon ben j’y vais alors. J’arrive enfin à caler ma respiration sur 3 temps, mais alors les bras ça commence à bien piquer ! Je me concentre sur la technique quitte à être plus lent. Je commence à être vraiment essoufflé. On continue avec un exercice plutôt jambes mais je n’ai pas de palmes, ça sera juste un peu plus dur. 5x100m 25m pieds 25m nage complète. ça me fait tout bizarre dans les mollets, les cuisses commencent à durcir, la nage complète me permet de récup un peu. ça y est je suis dans le dur. Je m’accroche, il faut que je mange des longueurs avant de manger des pâtes.

Les forts ont déjà fini au moment où j’attaque le dernier exercice. 4x100m 25 à bloc, 75 tranquille. Ça devient très dur mais je tiens à terminer, je serais le dernier à sortir de l’eau, il me manquait que les derniers 100m récup pour terminer la séance.

4650m au compteur. Je suis à bout de souffle. Une bonne douche, et on repart au bercail. Quelqu’un a pris mes plaquettes, pas grave je verrais plus tard. Direct à la soupe, ile flottante au dessert, pas sérieux ça, ce n’est pas encore cette semaine que je vais maigrir. Pas bcp de scrupules car je me dépense bien aussi. Avec Christophe et Sabrine on est chaud pour se payer une séance de massage à l’institut de beauté vers la plage. En espérant qu’il y ait un créneau, sinon tant pis pour nous, au pire Sabrine se fera faire les jambes et le maillot lol ! Christophe revient bredouille, la masseuse revient qu’en juin. Dommage cela aurait fait beaucoup de bien. Christophe part à la sieste, je discute encore un peu avec Sabrine et on échange sur sa passion de la lecture et écriture, je lui parle du coup d’Emilie et de ses 4 livres / semaine !

Cet aprm c’est le repos du guerrier. Donc à demain 🙂